Accueil > Quel amour d'enfant ! > Exposition > Naître

Quel amour d'enfant !

Naître

André CHEVROT (1901-1991), Jeanine, le jour de sa naissance, dans les bras de sa maman Alexandrine, à la maternité, 1927, photographie stéréoscopique positive sur plaque de verre (AMM, 91 Fi 816)

La naissance marque l’entrée de l’enfant dans sa famille et dans la société. Contrairement à aujourd’hui, de nombreuses naissances sont des « accidents », car les couples ne disposent pas de moyens contraceptifs fiables : la naissance peut donc être prévue et voulue, ou imprévue et redoutée, occasions de réjouissances ou d’inquiétudes, de fêtes ou de chagrins. Evénement privé, vécu chez soi ou, de plus en plus au XXe siècle, à l’hôpital, elle prend une dimension publique par l’inscription dans les registres de l’état civil, où les actes de naissance mentionnent la filiation, et par la confection et la diffusion de faire-part. Des rites profanes ou religieux marquent publiquement le début de l’existence sociale de l’enfant.

Louis Sciarli (1925 - 2017), La pouponnière, centre des prématurés Consulter le documentHochet en argent et bakélite (coll. part.)ANONYME, portrait d’un bébé, [vers 1900-1914], carte postale (AMM, 143 Fi 494)Berceau en osier (Marseille, Mucem, inv. n° 1947. 45. 38)Porte-bébé (youpala), osier et bois (Marseille, Mucem, inv. n° 1936. 2531)Carte publicitaire, Le Jardin aux enfants (coll. part.)Seingue à ondoyer, métal et bois (Marseille, Association des Amis du Patrimoine médical)Robe de baptême (coll. Delenne)Omphalotribe (coll. Delenne)Hochet, argent et nacre (Marseille, Musée d'histoire, fonds du Vieux-Marseille, inv. n° 80-18-2)Louis Sciarli (1925 - 2017), La pesée du bébé, centre des prématurés

© Archives de Marseille - Plan du site - Contact - Crédits