Accueil > Marseillais fais ton devoir ! > Documents > Marseille en guerre > Présence militaire

Marseillais fais ton devoir !

 

La présence militaire à Marseille

Ouvrir l'exposition

Bien qu’éloignée du front, Marseille, port de premier ordre, est ville de garnison. En plus des casernes déjà existantes et des autres bâtiments réquisitionnés pour l’occasion, de nombreux camps sont installés en ville ou à la périphérie.

La gare, essentielle pour les transports militaires, devient le centre d’une activité incessante, d'autant plus que, non loin, la caserne du Muy est le cœur du commandement militaire et que la faculté des sciences et le lycée Saint-Charles ont été réquisitionnés. 

Les troupes coloniales françaises en provenance d’Afrique débarquent dès août 1914. Les tirailleurs «sénégalais» sont cantonnés à la Vieille Charité et les spahis marocains au parc du rond-point du Prado.

Les premiers contingents venus du Commonwealth, dont 25 000 Indiens, arrivent peu après : le parc Borély, la Valentine, la Barasse, sont autant de bases de l’Empire britannique dont l’exotisme suscite la curiosité. 

Les Russes sont eux installés à l’Estaque et aux Aygalades. 

Au total, outre les troupes françaises, près de 4 millions d’hommes de toutes origines transitent alors par Marseille

33 Fi 1501.jpg33 Fi 1487.jpg33 Fi 1479.jpg33 Fi 1483.jpg33 Fi 1493.jpg34 Fi 7264.jpg34 Fi  1310.jpg34 Fi 7287.jpg88 Fi 524.jpg96 Fi 45.jpg96 Fi 47.jpg107 Fi 1732.jpg107 Fi 1734.jpg107 Fi 1736.jpg107 Fi 1737.jpg107 Fi 1740.jpg107 Fi 1741.jpg107 Fi 1746.jpg107 Fi 1747.jpg107 Fi 1751.jpg107 Fi 1752.jpg107 Fi 1753.jpg107 Fi 1754.jpg107Fi 1745.jpg115 Fi 1389.jpg115 Fi 1369.jpg115 Fi 1371.jpg115 Fi 1387.jpg115 Fi 1388.jpg1917 25 aout sdirigeable en plein vol078 - copie.jpg

© Archives de Marseille - Plan du site - Contact - Crédits