Accueil > A l'ombre des bastides > Le phénomène bastidaire à Marseille > BOUVIER, le chemin (coll. part. )

A l'ombre des bastides

 

BOUVIER, le chemin (coll. part. )

BOUVIER, le chemin (coll. part. )

Plus loin dans le terroir marseillais, là où le territoire est moins morcellé, les grands chemins vers Aubagne et Aix se libèrent des murs qui enserrent les domaines bastidaires et font des traverses de longs corridors, pour s'ouvrir sur un paysage plus ample où collines recouvertes de garrigue alternent avec vallons plus humides et moins ventés où peuvent pousser de grands arbres.


© Archives de Marseille - Plan du site - Contact - Crédits