Accueil > A l'ombre des bastides > L'art de vivre à la bastide > Honoré ROUX, planche d'herborisation à la campagne Pastré (coll. Aix-Marseille Université).

A l'ombre des bastides

 

Honoré ROUX, planche d'herborisation à la campagne Pastré (coll. Aix-Marseille Université).

Planche d'herborisation de sarments de vigne à Bonneveine

Fils de cultivateur, portefaix de métier, mais botaniste autodidacte par passion, Honoré Roux (1812 - 1892) a arpenté la Provence en vue d’herboriser : c’est lors d’une de ses sorties sur les berges de l’Arc qu’il découvre en 1855 le Juncus acicularis (sorte de jonc). Il est l’auteur du Catalogue des Plantes de Provence (1881), ouvrage de référence, et d’un précieux herbier (commencé en 1852).

Cet échantillon, collecté le 30 janvier 1856 à Bonneveine, illustre modestement un aspect peu étudié des domaines bastidaires : leur place dans la sociabilité, comme centres d'étude et de diffusion des savoirs et connaissances scientifiques, et pas seulement lieux d'échanges mondains et artistiques.


© Archives de Marseille - Plan du site - Contact - Crédits