Accueil > Quel amour d'enfant ! > Visite virtuelle > Autres documents > Poupon " baigneur "

Quel amour d'enfant !

 

Poupon " baigneur "

Poupon « baigneur »

[après 1924], celluloïd, (Marseille, Musée d'Histoire, fonds du Vieux-Marseille, n° inv. 985-8-4)

[après 1924]
celluloïd

Le poupon concurrence la poupée à la fin du XIXe siècle : il ne s’agit pas tant de préparer la fillette à ses rôles de future ménagère que de l’ entrainer aux soins maternels, dans un contexte de crainte de la dénatalité. Doté d’accessoires (berceau, biberons, layette), il permet à la fillette de s’entraîner à nourrir, langer, bercer.
Le poupon « baigneur « (parce qu’il peut aller dans l’eau) en celluloïd, alors matière plastique innovante, est commercialisé en France par la société Petitcollin dès 1924. Cette dernière devient la pionnière de la production de ce genre de poupon aux cheveux moulés et aux traits expressifs. Le celluloïd, matière trop inflammable est interdit en 1960.

(Marseille, Musée d’Histoire, fonds du Vieux-Marseille, n° inv. 985-8-4)

© Archives de Marseille - Plan du site - Contact - Crédits